logo valise-avion
Mes bagages en avion
Youtube abonnes-toi à notre chaine
Accueil Samsonite Eastpak Delsey Protection Préparation

Comment préparer son voyage en avion ?

Si vous êtes ici c’est que vous vous interrogez sur la préparation de votre voyage futur et de votre valise. Cette page s’adresse d’abord aux voyageurs occasionnels et novices, certaines informations peuvent néanmoins être des rappels intéressants même pour les voyageurs aguerris.
Si vous êtes simplement intéressé par les valises (et sur comment choisir cette dernière) nous vous invitons à visiter notre guide sur le choix des valises pour voyager en avion.
Nous vous proposons plusieurs thématiques pour s’assurer que l’ensemble des préparatifs soient calés pour le jour du départ. Vous passerez ainsi un bon voyage dans les meilleures conditions possibles !

1. Faire une check-list de voyage pour ne rien oublier !

Pour préparer son voyage en avion, il est pratique de préparer des listes de voyages pour ne rien zapper (Surtout si vous êtes tête en l’air comme moi !). Même si à mes yeux un passeport, un billet et « un peu » d’argent suffisent à voyager.
Dans les grandes lignes, ces check listes de voyage doivent notamment contenir :

  • La partie administrative (Documents d’identité et administratif)
  • Les moyens de paiements (Argent liquide, Carte de paiement…)
  • Produits pour la toilette et l’hygiène (Produits de toilette, rasage/épilation…)
  • Produits électroniques (Téléphone, Caméra, Appareil Photo, batteries ….)
  • Les organiseurs de voyage peuvent vous aider à segmenter vos affaires (Voir point 5. de cet article)
  • Vêtements (Du maillot de bain à la combinaison de ski en passant par le Poncho de pluie …)
  • Trousse à pharmacie et santé (Ordonnances, carte vitale, trousse à pharmacie spécifique)
  • Spécifiques climats chauds, mer, soleil (Crèmes, maillot de bain, tuba …)
  • Spécifique climats froids, sports d’hiver (Vêtements thermiques …)
  • Produits de conforts dans les transports (Vous pouvez ici aussi regarder le point 4. avec tous nos conseils en avion).
  • Guides de voyages et cartes (Cartes de randonnées, guides de voyage, boussole, jumelles …)
  • Pour le camping ou les escapades en nature (Lampe frontale, couteau suisse, système de filtration et désinfection de l’eau …)
  • Produits aidant à la sécurité du voyageur (Pochettes secrètes et autres…)
  • Produits aidant à la protection de l’environnement (Comme un sac à dos pliable très léger ou une gourde qui vous évitent de surconsommer des matières plastiques …)
  • Objets pour les enfants (biberons, lait
  • Quelques objets pour vous distraire (Jeu de cartes, lecture, jeu de société de voyage …)
  • Si vous voyagez dans des provinces qui ne parlent pas votre langue (Guide de conversation, petits cadeau à offrir en remerciement …).

Vous pouvez retrouver notre check liste de voyage plus complète pour voyager en avion sans ne rien oublier. ()

2. Quels est le poids et les dimensions maximales des valises que je peux emmener ?

Pour pouvoir assurer des vols correctement (Sans surcharger l’avion inutilement) les compagnies aériennes limitent le poids maximum et les dimensions des bagages que nous pouvons emmener.

Généralement la somme des dimensions des bagages cabine ne peut pas dépasser au total 110/115cm avec une hauteur maximale de 55 cm tandis que le poids maximum des bagages cabine est généralement compris entre 7 et 10 kg. Les restrictions en cabine viennent aussi de la place disponible dans le compartiment à bagages situé au-dessus de votre siège ainsi que votre capacité et celle du personnel de bord à placer la valise dans le compartiment !

En soute les compagnies sont plus généreuses. En général les compagnies autorisent des valises ou des bagages soute qui pèsent 20 à 23 kg tandis que la somme des dimensions ne doit pas dépasser 158 cm pour les bagages soutes.

Notre page sur le poids et les dimensions des bagages aussi bien en soute qu’en cabine détaille l’ensemble des dimensions et des poids pour toutes les compagnies !
Enfin, les compagnies sont généralement plus généreuses si vous choisissiez une classe plus élevée (Affaire, Première classe ….).

3. Quels sont les objets autorisés et interdits aussi bien en soute qu’en cabine ?

Les règles sont simples pour les produits que vous pouvez emporter en avion, dans les grandes lignes :

  • En cabine, on ne peut emmener aucun liquide (Pour ne pas fabriquer d’explosifs). Une dérogation pour les flacons de 100 ml est néanmoins autorisée si les produits sont dans des sacs plastiques. On ne peut évidemment emmener aucun objet dangereux tel que les armes blanches et autres. Par contre les batteries et tous les appareils en utilisant (Ordinateur, téléphone, batterie externe…) doivent être emmené en cabine. En effet, les batteries peuvent s’auto-enflammer, l’incendie pourra ainsi être maitrisé par le personnel de bord en cabine.
  • En soute, certains objets dangereux sont autorisés comme les armes blanches sont autorisés (Couteau, rasoirs, coupe-ongles …) ainsi que les liquides dans des quantités raisonnables.

Pour plus de détails, vous pouvez vous pencher sur notre page qui détaille l’ensemble des produits autorisés et interdit en cabine et en soute lors d'un voyage en avion.

4. Comment prendre l’avion pour la première fois ?

Prendre l’avion pour la première fois se prépare, enfin surtout dans la tête. Il n’y a rien de bien compliqué, les principales étapes sont les suivantes :

  • Réserver son billet à bon prix (Ça passe souvent par des dates de voyage souple …). Option que je vous recommande est d’essayer de grouper l’ensemble de vos transports sur un seul billet (En France TGV Air par exemple). Ceci vous couvre en cas de pépins dans un des transports.
  • Conserver les informations de votre billet (Références, intermédiaires de voyage (Surtout dans ce cas là)).
  • S’enregistrer en ligne (Optionnel, n’oubliez pas d’imprimer la carte d’embarquement). Avec les compagnes low-cost cette option est souvent obligatoire. Soyez vigilant sur les dimensions et le poids de votre bagage. Le prix qui est facturé par kilo en trop est souvent exorbitant.
  • Préparer vos bagages en respectant les règles (Suivant le point 3.)
  • Le jour J : Se rendre à l’aéroport et au bon terminal. Attention, les grands aéroports comportent de nombreux terminaux et parfois ils ne sont pas très proches !
  • Le jour J : Repérer le comptoir d’enregistrement sur l’un des panneaux d’affichage (Souvent il y en a un bon nombre répartis dans l’aéroport (Impossible à rater).
  • Le jour J : Rendez-vous au comptoir d’enregistrement avec votre passeport pour enregistrer vos bagages et récupérer votre carte d’embarquement (Boarding Pass). Il sera écrit et on vous indiquera la porte d’embarquement sur ce document (Gate).
  • Passez les contrôles de sécurité pour vos bagages cabine et vous-même. Ici il faut disposer dans un ou plusieurs bacs en plastiques l’ensemble de vos effets personnel ainsi que votre passeport avec la carte d’embarquement. N’oubliez pas que les liquides sont interdits, donc il faut jeter ou finir votre bouteille d’eau (N’en achetez pas 3 minutes avant).

N’essayer pas de faire passer quelques chose qui ne devrait pas passer et vider vraiment vos poches de tout objets métalliques sinon vous aurez droit à une fouille plus approfondie dans un petit box ;). Je vous avoue que constater des passagers qui ne comprennent pas le fonctionnement du portique et finissent par se faire fouiller me fait toujours marrer !

  • Vient ensuite le temps de rejoindre votre porte d’embarquement (la gate). C’est le moment pour faire des emplettes sans taxes (Ne croyez pas qu’on y fait pour autant de bonnes affaires …). Par contre tous les objets que vous achetez en Duty-Free peuvent être emmenés en cabine dans l’avion.
  • Normalement vous attendez sagement à coté de votre porte d’embarquement. Jusqu’au moment ou un appel vocal signale que l’embarquement à lieu. Pas de panique, en général l’embarquement démarrer par les personnes handicapés et les jeunes enfants puis la business class et enfin la classe éco par zone pour éviter les embouteillages. Soyez attentifs aux changements de gate intempestifs dans certains aéroport (Ca n’arrive pas souvent en France) mais c’est fréquent dans certains pays.
  • Lorsque vous êtes correctement installé sur votre siège, les stewards et hôtesses vont vous rappeler les consignes de sécurité (C’est important d’écouter pour que vous intégriez ces gestes au plus profond de vous-même(Je le dis en à moitié sérieusement mais ...). Ensuite vous pouvez lancer un film ou discuter avec le voisinage.
  • Vous décollerez ensuite. Pas de stress ici, ça pousse un peu. Vous êtes collés au siège. Parfois je vous avoue m’endormir avant le décollage et me réveiller pendant la croisière...
  • Lorsque vous avez atteint une altitude suffisante, le voyant de ceinture va s’éteindre et vous allez pouvoir vous balader dans l’avion (Aller aux toilettes, marcher …). C’est l’occasion de profiter du paysage en journée, lorsque vous êtes au-dessus des nuages vous aurez l’impression de flotter au-dessus d’un « tas de coton ». Vous rencontrerez peut être des turbulences, pas de panique c’est le moment de mettre votre ceinture et attendre que ça passe. Normalement les pilotes essayent de les esquiver. Malheureusement, il y a parfois des imprévus.
  • Après plusieurs minutes ou plusieurs heures vient la descente. Il faut à nouveau mettre votre ceinture. Lorsque vous voyez l’avion s’approcher franchement du sol, c’est le moment de poser les pieds à plat, tenir les poignées de votre siège et regarder la piste (Via les écrans). Restez attaché jusqu’à la dernière minute (Il est déjà arrivé qu’un avion percute un camion au sol …).
  • Dans le nouvel aéroport, vous croiserez les douaniers/la police aux frontières. Parfois ils peuvent vous poser des questions, vous regarder bizarrement, vous cuisiner pendant ½ h … Pas de panique, restez calme sauf en France ou il a souvent des queues monumentales surtout à Charles de Gaule quand un A380 se pose !
  • Vous pouvez ensuite récupérer vos bagages au carrousel correspondant à votre vol. Souvent il suffit de suivre la foule. Ça peut parfois durer également si il s’agit d’un avion d’une bonne taille mais restez patient.
  • Vous pouvez sortir de l’aéroport. Souvent l’aéroport est un bon endroit pour échanger du cash à bon taux (Regarder le taux standard sur votre téléphone). Restez vigilant, ne vous faites pas alpaguer.
  • Rejoignez votre destination finale (Renseignez-vous à l’avance, souvent il y a des navettes officielles, des taxis, des transports urbains …).

J’espère que vous êtes désormais rassuré. Vous verrez après deux, trois vols vous le serrez. Je vous avoue même apprécier prendre des longs vols car c’est souvent l’occasion de rencontrer des personnes intéressantes (Soyez sociables) !

5. Organiser ses bagages : Utiliser des organisateurs de valise

Qui n’a jamais rêvé de segmenter sa valise par type de produits ? Lorsqu’elle a été bien secouée, de ne pas retrouver le chargeur avec les chaussettes et les chaussettes avec les affaires sales ? 😂
Hé bien la solution est d’employer des organiseurs de valise, on en trouve dans toutes les tailles et tous les formats.

Exemple de valise rangée avec des organiseurs

Valise rangée avec des organisateurs de voyage

C’est le meilleur moyen de cloisonner ses affaires et de ne pas s’y perdre surtout si vous êtes du genre désorganisé. Nous avons écrit un article spécifique présentant les intérêts et les avantages associés aux organiseurs de valise.

Nous espérons que vous êtes donc rassurés et prêt pour votre voyage à venir. Si vous avez des suggestions ou des interrogations, n’hésitez pas à poster un commentaire ci-dessous comme d’habitude 😃 !

Louis Princelle auteur de l'articleArticle rédigé par Louis Princelle modifié le 22/11/20 avec 100% d'avis positifs sur 5 vote(s).

Commentaires :